Broderie moderne Hedebo

hedebo-site1 hedebo-site2 hedebo-site3

Une courte histoire de la broderie Hedebo :
La broderie Hedebo est un savoir-faire danois unique, reconnu internationalement aux côtés des techniques de dentelles blanches à l’aiguille telles que la broderie vénitienne, Hardanger, française et anglaise. La broderie Hedebo est le nom commun pour sept variantes différentes de broderie qui ont été consécutivement développées et utilisées simultanément au Danemark au cours de la fin du 18ème siècle jusqu’au milieu du 19ème siècle. Jusqu’en 1870, ce sont surtout les paysannes de la campagne d’Hedebo, située entre Copenhague, Roskilde et Køge, qui fabriquent la dentelle à l’aiguille, puis celle-ci devient à la mode auprès des femmes riches à Copenhague. Au début du 20ème siècle, cette mode s’étend à la classe moyenne. À cette époque, la broderie Hedebo était pratiquée dans tout le Danemark mais également vendue et copiée en Angleterre et aux États-Unis. La broderie Hedebo a été présentée à l’Exposition Universelle de Paris en 1877, à la même époque, Thérèse de Dillmont écrit l’Encyclopédie des ouvrages de dames et place la broderie Hedebo sous le chapitre : broderie blanche et dentelle à l’aiguille.

Aujourd’hui :
la broderie Hedebo est toujours en vie ! Au Greve Museum, au sud de Copenhague, depuis 10 ans, un groupe de femmes a exploré les secrets des broderies anciennes ; dans un premier temps, elles les ont copiées puis interprétées. L’exposition à Aiguille en fête montre les résultats du travail de ce groupe au fil des ans. Les broderies exposées sont toutes des broderies contemporaines, basées sur l’héritage historique de la technique Hedebo.
La broderie Hedebo peut être considérée comme une activité digne du « Slow-living », mouvement pour lequel le temps, la qualité et la signification sont les mots clés, où un respect de l’histoire et un sentiment de continuité sont une évidence. Les brodeuses contemporaines héritières de cet artisanat paysan glorieux du 19ème siècle parlent du calme et de l’état d’esprit presque méditatif dans lequel elles se trouvent lorsqu’elles tiennent le textile entre leurs mains et pique l’aiguille d’avant en arrière. Profondément plongées dans la concentration que la broderie exige, elles ressentent un véritable lien avec les femmes paysannes du 19ème siècle.

Le vendredi 3 février de 10h à 14h, un atelier exceptionnel de broderie Hedebo sera proposé sur cet espace

__________________________________________

The needle lace study group at Greve Museum
Laila Glienke
Master of Arts, Bachelor in Textile Handicraft and Education
glienke@post11.tele.dk

Greve Museum
Kamilla Hjortkær
museum@greve.dk
grevemuseum.dk
Facebook : grevemuseum

Expositions – Espace 23

Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Pinterest
Instagram